17/01/2015

Absurdités du français ou la vérité en marche (2)

3.8 Obscur

 

Je l’aime plus que ma sœur.

1) ma sœur = sujet : = que ma sœur l’aime

2) ma sœur : complément : = que je n’aime ma sœur

C’est le voisin qui a découvert le parricide.

1)      le meurtre

2)      le meurtrier

Il faut punir l’infanticide.

1)      le crime

2)      celui qui l’a commis

J’ai hérité de ma tante.

1)      les biens de ma tante

2)      de ma tante elle-même

J’ai ici du drap d’un frère de Sam. Duquel ?

1)      de quelle sorte de drap ?

2)      de quel frère de Sam.

Ils se regardent dans la glace.

1)      réfléchi : a regarde a, b regarde b

2)      réciproque : a regarde b, b regarde a

Tous les avions tombent.

-- Tous les avions ne tombent pas.

Résultat : il n’en reste plus en l’air.

-- Aucun ne tombe. Mais il faut comprendre : ‘certains avions ne tombent pas.’

Ils sont sortis avec leur chien.

Avaient-ils un seul chien ou chacun avait-il son chien ?

les deux premiers

le premier d’une série et le premier de l’autre ou le premier et le deuxième d’une série

Il s’est tué hier.

volontairement ou accidentellement

paix sur la terre aux hommes qu’Il aime

                                                qui l’aiment 

 

Ne ment pas qui veut.

 

Il y a du papier à emballer dans la chambre.

 

fournir une maison de pain

 

l’amour de Dieu

 

marcher au canon

 

Ce chien, je le ferai chercher.

 

Il en vient.

1)      ‘en’ pronom : wallon : il è vint

2)      ‘en’ adverbe : wallon : il è d’vint

Quel fruit peut en tirer la pensée ?

(Châteaubriand, Génie, II, I4, V, chap.1)

 

 

3.9 Manque de nuances

 

allumer

1 une allumette : lui faire produire du feu

2 une cigarette : y mettre le feu

3 une lampe : lui faire produire de la lumière

4 un feu : faire démarrer un feu

corriger

1 indiquer les fautes

2 supprimer les fautes

3 punir

louer

1 donner en location

2 prendre en location

3 louanger

hôte

1 celui qui reçoit

2 celui qui est reçu

dédoubler les rangs

                  une classe

en faire un avec deux

en faire deux avec un

un grand magasin

1 un magasin qui est grand de son espèce

2 un magasin où on vend toutes sortes de marchandises

accoucher

1 mettre un enfant au monde

2 aider à mettre un enfant au monde

baisser

abaisser

On abaisse une chose pour qu’elle ne soit pas si haute, on la baisse pour qu’elle soit basse.

Pourquoi alors ‘baisser la tête’, ‘baisser les yeux’ ?

L ante : avant

anti : contre

mais antidater

mais antéchrist

centrifuge

vermifuge

qui fuit le centre

qui fait fuir les vers ?

hémophile

qui aime le sang

philologie

discours  sur l’amitié ?

 

 

3.10 Pléonasmes admis

 

s’avérer exact – s’avérer faux

coopérer avec

empêchement dirimant

économie domestique

transporter au-delà de

une secousse sismique

être repu de fatigue

un faux prétexte

une preuve probante

le milieu ambiant

Il n’y a pas de meilleur antidote contre l’ennui que le travail.

applaudir des deux mains

l’apanage exclusif

coïncider avec

s’immiscer dans

caractéristique particulière

au fur et à mesure

saupoudrer de sel

se suffire à soi-même

traîner en longueur

saule marsault

 

3.11 Vocabulaire bêtement compliqué

 

la céphalgie

le mal de tête

la copocléphilie

le fait de collectionner des porte-clefs

une  épistaxis

un saignement de nez

un kinésithérapeute

quelqu’un qui soigne par le mouvement

un odontologue

le spécialiste des dents

l’ophtalmologie

la science qui soigne les affections des yeux

la philuménie

la collection de boîtes d’allumettes

la tyrosémophilie

la collection de couvercles de boîtes de fromage

unciforme

en forme de crochet

la philatélie

la collection de timbres-poste

la cuniculiculture

l’élevage du lapin

la polémologie

la sience de la guerre

l’haltérophile

mais philatéliste

la gingivite

l’inflammation des gencives

sapide

qui a de la saveur

tinctorial

qui sert à teindre

la mytiliculture

l’élevage des moules

 

3.12 Multiplicité des sens

 

agriculture

horticulture

travail de l’ ‘ager’, du champ

travail de l’ ‘hortus’, du jardin

aviculture

cuniculiculture

travail de l’ ‘avus’, oiseau ? Non, élevage.

élevage du lapin

riziculture

travail ou élevage du riz ?

Non, action de faire pousser le riz.

motoculture

travail, élevage ou action de faire pousser les motos ? Non, travail des champs à l’aide d’une machine à moteur.

monoculture

travail, élevage, action de faire pousser ou travail des champs à l’aide d’un mono ?

Non, culture d’un seul genre de plante.

 

fumigène

exogène

qui engendre la fumée

qui engendre l’exo ? Non, qui se forme à l’extérieur.

 

géographe

orthographe

fait de la géographie

devrait être quelqu’un qui s’attache à l’ ‘orthographie’

 

thermomètre

géomètre

un appareil

une personne

 

 

4 Catégories grammaticales

 

4.1 Orthographe grammaticale

 

emploi du trait d’union

 

Il ne joue aucun rôle.

Dis-je cela ? (verbe conjugué – pronom personnel sujet)

Prends-le. (verbe conjugué – participe passé conjugué)

!! Laisse-toi tomber.

Laisse-toi faire.

‘toi’ sujet de tomber

‘toi’ complément de faire

 

4.2 Article "défini"

 

l’année de la femme

= l’année de toutes les femmes

Il a donc ici une valeur indéfinie.

 

4.3 Article "indéfini"

 

Il ne distingue pas de l’adjectif numéral.

un, une

 

Dans les autres langues, on diffère.

 

ARTICLE

NUMERAL

W on, one, on-

onk (, yin(k), yun, ink)

NL een

één

E a(n)

one

D ein(e )

eins

I un(a, o)

uno

R adyin’

ras

 

4.4. Adjectif possessif 

 

Il a mal à la tête.

mais Il a mal à sa pauvre tête.

Il a les mains dans ses poches.

Pourquoi ?

  

4.5 Adjectif numéral 

illogisme dans l’orthographe

 

trente, quarante, cinquante, …

raison étymologique, mais déroutante pour le commun des mortels

soixante-et-onze, soixante-douze, …, quantre-vingt-dix-neuf

formation absurde

trente-cinq

cent cinq

 

4.6 Adjectif multiplicatif 

simple, double, triple, quadruple, … Continuez !

 

En néerlandais, on ajoute -voudig

au numéral ordinal pour tous les nombres.

En anglais,                         -fold

 

En allemand,                      -faltig     

 

 

4.7 Verbe 

Conjugaison

 

Indicatif présent

peler > je pèle

appeler > j’appelle

épeler > j’épèle

pouvoir > je peux

mouvoir > je meus

répéter > je répète

téter > je tette

clore > il clôt

enclore > il enclot

éclore > il éclot

fileter > je filète

feuilleter > je feuillette

taire > il tait

plaire > il plaît

dire > vous dites

médire > vous médiser

maudire > vous maudissez

rompre > il rompt

vaincre > il vainc

résoudre > je résous

coudre > je couds

jeter > je jette

crocheter > je crochète

prendre > je prends

joindre > je joins

asseoir > j’assieds

surseoir > je sursois

 

Indicatif passé simple

croître > il crût

décroître > il décrut

 

Indicatif futur simple

asseoir > j’assoirai

surseoir > je surseoirai

 

Participe présent et adjectif verbal

exiger

part. présent : exigeant

adj. verbal. exigeant

négliger

part.présent : négligeant

adj. verbal : négligent

à 5 heures sonnant = à 5 heures sonnantes

 

Participe passé

crû (de : croître) >< cru (de : croire)

dû (de : devoir) >< du (art. partitif)

mais plu (de : plaire) = plu (de pleuvoir)

pu (de : pouvoir)  = pu (de : paître)

absoudre : part. passé masculin : absous

                                    féminin : absoute

conduire  > il a conduit

nuire  > il a nui

 

Subjonctif présent

valoir : que je vaille

prévaloir : que je prévale

 

Déficiences

je clos

tu clos

il clot

pas de pluriel (pourquoi ?)

 

Emploi des modes incertain

Le plus que je puis (indicatif) faire.

                        puisse (subjonctif) 

 

 

Confusion dans la conjugaison

je suis

des verbes être ou suivre

nous peignons

des verbes peindre ou peigner

 

Emploi des auxiliaires

Ensuite, il a grimpé.

Ensuite, il est monté.

Pourquoi ?

Il est mort.

Pas de différence entre action et situation.

 

Accord du verbe

Plus d’un (= au moins deux) est venu.

Moins de deux (= au plus un) sont partis.

 

4.8 Nom

 

4.8.1 Genre et nombre

 

orgue est masculin au singulier

                 féminin au pluriel

Cet orgue est une des plus belles que j’ai entendues.

un(e ) perce-neige

 

un(e ) entrecôte

 

un(e ) après-midi

 

 

4.8.2 Pluriel

4.8.2.1 Noms simples

voyager à pied(sans doute pour faire un unijambiste)

des arbres en fleur mais des prairies en fleurs

une moustache ou des moustaches

un mille-fleurs mais un mille-feuille

des verres antibuées

des peintures antirouilles

des antigels

pluriel changé :

ail > aulx

œil > yeux

 

4.8.2.2 Noms composés

un coupe-tige mais un coupe-cigares

des garde-boue mais des gardes-chasse

un presse-citron mais un presse-fruits

des in-quartos mais des in-folio

des crève-cœur

des croque-morts

des sans-souci

des sans-culottes

des guet-apens ou des guets-apens

des après-midi ou des après-midis

une reine-claude > des reines-claudes (nom propre)

un fac-similé > des fac-similés (adverbe)

un en-tête > des en-têtes (pas de sens pluriel)

un bonjour > des bonjours

un bonhomme > des bonshommes

des derniers-nés

des nouveau-nés

un bonjour > des bonjours (jour n’a pas un sens pluriel)

un pourboire > des pourboires (boire est un verbe)

 

 

4.8.3 Formation

 

4.8.3.1 Composés

Pourquoi soutien-gorge et pas soutient-gorge, alors que essuie-mains, passe-partout, …

4.8.3.2 Abstraits

long > longueur

court > ?

Ce meuble ne peut entrer ici à cause de sa longueur. Ce qui est pratique, c’est sa … ( ?)

  

4.9 Adjectif qualificatif 

 

L’adjectif qualificatif qui précède ‘gens’ est du féminin ; après ‘gens’, il est du masculin.

Toutes ces petites gens sont heureux.

la fille premier-née (pourquoi ? = premièrement (adverbe) ; pourquoi alors : la fille dernière née ?)

six heures sonnantes mais

à six heures sonnant, six heures durant

place : un homme chauve – une chauve-souris

des robes flambant neuf ou _ neuves

 

 

Confusion adverbe –adjectif

des portes larges (= largement !) ouvertes

des mélodies impromptu (pas d’accord)

des fleurs fraîches (= fraîchement !) écloses

étant donné(e ) sa stupidité

des personnages tout-puissants

des personnes toutes puissantes

des vers impromptus (accord)

 

4.10 Pronom relatif

Le pronom relatif ‘où’ est en réalité un adverbe interrogatif.

Pourquoi ne dit-on pas : « La ville sans tu habites ? »

parce que ‘quand’ amène une idée de temps et pas de lieu, alors que ‘ville’ est un lieu.

¨Pourquoi dit-on alors : « le jour où je t’ai vu » et pas « le jour quand je t’ai vu » ?

 

ce qui reste à faire = ce qu’il reste à faire

Fais ce qui te plaît. = Fais ce qu’il te plaît.

 

4.11 Pronom personnel

 

Je le   laisse faire ses devoirs.

     lui

Elle emportait avec elle toute sa fortune.

                                 soi

inutile :

Si L’ on sait et que L’ on dit où L’ on va, on peut partir.

 

 

4.12 Prépositions 

dans le journal mais sur le palmarès

boire dans un verre

mangé aux mites

            aux vers

montrer au doigt

 

4.13 Adjectif numéral 

 

trois cent

mais trois cents hommes

  

4.14 Compléments 

 

J’obéis à mon père.

= Mon père sera obéi.

J’écris une lettre à mon père.

= Une lettre sera écrite.

= « Mon père sera écrit ».

 

 

 5 Varia 

 

Idioties par colonisation culturelle

W Inzès-Monts (dans les monts, sur les hauteurs)

> F Aisemont (qui ne veut rien dire)

 

Symboles chimiques

sodium = Na(trium)

antimoine = Sb (stibium)

potassium = K(alium)

tungstène = W(olfram)

azote = N(itrium)

azote > nitrate, nitrite

 

  

 

6 Conclusion

 

Le français est par excellence la langue du quiproquo et de l’à peu près, d’où l’abondance des jeux de mots comme :

pleurer devant un accident de terrain

être ceint et sauf

vêtu de probité candide et de lin blanc (V. Hugo)

Le duc d’Anjou partit enfin, tout chargé d’argent et de malédictions (Michelet)

 

On dit qu’en anglais, on écrit ‘caoutchouc’ et qu’on prononce ‘élastique’, mais en français on écrit ‘caoutchouc’ et on prononce ‘béton armé’.

 

Le résultat de ces difficultés gratuites et idioties est 42 % de retards à la fin de l’école primaire dans les classes dont la langue de base est le français, contre 17 % dans les classes de régime néerlandophone.

 

(in : LB 28/02/1975) (Et cela n'a guère changé depuis...)

22:34 Écrit par Justitia et Veritas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : justitia et veritas |  Facebook |